Publicités

Les entreprises face aux nouveaux enjeux d’une gouvernance responsable

OPINION. Après les dispositifs de la Loi Sapin II ou de la Loi Pacte, la Loi Climat et Résilience complète les éléments que les grandes sociétés anonymes doivent inclure dans leur déclaration de performance extra-financière ainsi que les mesures de vigilance qu’elles doivent détailler. La question de l’effectivité de ces nouveaux instruments en matière de RSE est désormais au cœur des préoccupations des actionnaires qui peuvent influer sur la gestion générale d’une société et a un impact direct en matière de gouvernance au sein des entreprises.
Par Elodie Valette, avocate associée, et Constantin Achillas, avocat associé, Bryan Cave Leighton Paisner (BCLP)
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :