Publicités

Tesla au Xinjiang: Pékin rejette les critiques américaines

La Chine a rejeté jeudi “l’hypocrisie” des Etats-Unis, après des critiques américaines à l’encontre du constructeur automobile Tesla, qui a annoncé l’ouverture d’une concession dans la région à majorité musulmane du Xinjiang (nord-ouest).
Le fabricant américain de voitures électriques a annoncé le 1er janvier l’ouverture d’un point de vente à Urumqi, la capitale du Xinjiang, où Pékin est accusé de répression à l’encontre de l’ethnie majoritaire ouïghoure, notamment en recourant au travail forcé.
Alors que des organisations ont appelé à boycotter les produits fabriqués au Xinjiang, l’annonce de Tesla a été dénoncée par des responsables américains, à l’instar du sénateur républicain Marco Rubio.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :