Publicités

Nucléaire : une anomalie sérieuse détectée dans plusieurs réacteurs d’EDF

Alors que plusieurs unités de production nucléaire ne tournent pas du fait de visites de contrôle décennales, EDF a annoncé jeudi prolonger de trois mois l’arrêt d’un réacteur à Chooz, après y avoir détecté un défaut similaire à celui d’une autre centrale à l’arrêt. Si celui-ci n’a pour l’instant été identifié que dans des réacteurs de même génération, il interroge sur la sûreté du parc, dont l’Hexagone dépend pour produire son électricité. Dans la Tribune, Karine Herviou, directrice générale adjointe de l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) fait état d’une anomalie sérieuse. Explications.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :