Publicités

Compagnies et aéroports s’écharpent sur le célèbre “droit du grand père” qui favorise les vols à vide

La déferlante du variant Omicron recrée des tensions entre compagnies aériennes et aéroports sur le niveau d’activité à maintenir pour ne pas perdre les précieux créneaux horaires de décollages et d’atterrissages dans les aéroports comme le prévoit le règlement européen. Fixé à
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :