Publicités

« La difficulté de trouver des emplois stables incite davantage à prendre le risque de créer une entreprise » (Marine Viala – ADIE)

Si la création d’entreprises a subi un effet accélération grâce à la crise, le micro-financement n’y échappe pas. Destiné aux porteurs de projets n’ayant pas accès au financement bancaire classique, il est un vecteur de dynamisme du territoire, comme l’explique Marine Viala, la directrice territoriale de l’ADIE en Côte d’Azur.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :