Publicités

Mario Draghi à la présidence de l’Italie, un scénario redouté par les marchés

L’ascension fulgurante de l’Italie sous l’égide de Mario Draghi, qui faisait miroiter un nouveau “miracle économique”, est-elle vouée à s’arrêter net? Les visées du chef du gouvernement sur le poste de président de la République donne des sueurs froides aux cercles politico-économiques.
Une telle mue de Draghi, de “Super Mario”, sauveur de la zone euro, puis de l’Italie, en “grand-père au service des institutions”, comme il s’est décrit lui-même, est vue d’un mauvais oeil par la plupart des analystes, qui le préfèrent scotché à son poste actuel, au Palais Chigi.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :