Publicités

Relance du nucléaire : le nouveau retard de Flamanville douche les espoirs d’EDF et du gouvernement

Enième rebondissement dans la saga du réacteur nucléaire de Flamanville, près de quinze ans après le lancement de ce chantier pharaonique : EDF a annoncé mercredi essuyer un nouveau retard et des surcoûts, qui s’ajoutent aux multiples déboires connus par le projet. L’événement interroge sur la capacité réelle du groupe français à construire rapidement des unités de production nucléaire, alors même que le gouvernement plaide pour un retour en force de l’atome dès 2035-2040. Et soulève la question des raisons concrètes de ce glissement à répétition du calendrier, malgré la mobilisation du fournisseur d’électricité. Décryptage.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :