Publicités

« La crise sanitaire a fait des dégâts en Afrique, mais elle a aussi permis de gagner des débats »

L’AFRIQUE EN 2022. Pour l’économiste Carlos Lopes, le Covid-19 a permis de « faire bouger les lignes » sur des thèmes comme les brevets, l’industrie manufacturière et la dette.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :