La Présidence française de l’UE, une belle occasion de mettre l’économie circulaire au cœur de l’action européenne

OPINION. Répondre à l’urgence écologique et climatique suppose d’adapter nos modes de production, de distribution et de consommation à la protection de notre planète, de ses ressources et de notre biodiversité. Afin de lutter contre le gaspillage, de renoncer au tout jetable, de trouver des ressources nouvelles et secondaires, de la réduction au recyclage et au réemploi des emballages et des papiers, plusieurs solutions sont sur la table. La période à venir sera déterminante pour accélérer la prise de conscience mondiale sur la crise climatique et traduire en politiques publiques les engagements pris lors de la COP 26. Par Jean Hornain, Directeur général de Citeo.
%d blogueurs aiment cette page :