Publicités

Dans le souk de Marrakech, « depuis la fermeture des frontières, il n’y a personne »

Les commerçants du village artisanal jouxtant la place Djemaa El-Fna se demandent s’ils doivent rester ouverts, certains ayant perdu 90 % de leurs revenus. Pour eux, la solution est d’écouler leurs produits sur les plates-formes de vente en ligne. Un défi pour ce secteur traditionnel.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :