Publicités

Emmanuel Macron face à la bombe EDF et de l’énergie

POLITISCOPE. Avec le blocage des tarifs réglementés, pour limiter la hausse des prix à 4 %. EDF va devoir vendre une quantité plus importante d’électricité nucléaire bon marché à ses concurrents. La panique gagne l’électricien dont le cours de bourse s’est effondré. Le PDG Jean-Bernard Lévy vient de convoquer pour lundi le « top 200 », les 200 plus hauts cadres d’EDF. On évoque déjà une nécessaire recapitalisation d’EDF. L’État remettra-t-il encore au pot ? Ou l’exécutif imagine t-il faire appel à des investisseurs extérieurs ? La question va être explosive à trois mois de la présidentielle.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :