Publicités

Trois millions pour la détection des insuffisances cardiaques


Détecter les insuffisances cardiaques grâce aux capteurs d’un smartphone et (surtout) à une intelligence artificielle, voilà le pari de la firme HeartKinetics et de son application OKcardio. La spin-off est parvenue à lever 3 millions d’euros auprès de Sambrinvest, du réseau de business angels BeAngels, du fonds américain Plug and Play et de la Région wallonne.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :