Les loyers flambent à Miami, où de nouveaux habitants ont afflué pendant la pandémie

Maria Ruby ne sait pas où elle va habiter dans quelques jours. En décembre, les propriétaires de son immeuble lui ont annoncé que son loyer allait augmenter de 65% à partir de février.
Sa situation illustre une conséquence inattendue de la pandémie à Miami: la hausse des prix de l’immobilier ici est l’une des plus fortes des Etats-Unis.
%d blogueurs aiment cette page :