L’œil du marché : « Il y a un risque élevé de changement d’humeur avant les données sur l’inflation américaine »

La Bourse de Paris poursuivait son rebond initié en début de semaine, sur fond de détente du marché de la dette souveraine favorisant les valeurs technologiques. Vers 09H20, l’indice CAC 40 avançait de 1,04 %, soit 72,82 points à 7 101,23 points après deux séances de progression.

« Il y a un risque élevé de changement d’humeur avant les données sur l’inflation américaine de jeudi », qui promettent selon les analystes de représenter encore la plus forte augmentation des prix à la consommation depuis 40 ans, estime Ipek Ozkardeskaya, chez Swissquote.

Des analystes interrogés par Bloomberg prévoient que l’inflation annuelle grimpe à 7,3 % en janvier après 7 % en décembre. Un chiffre plus élevé que prévu des prix à la consommation pourrait renforcer la probabilité d’un sévère tour de vis de la Réserve fédérale américaine à l’issue de sa réunion du mois prochain.

« Les anticipations de resserrement monétaire de la Fed et la hausse des rendements des emprunts obligataires continuent d’être une sérieuse menace pour la progression actuelle des actions », souligne l’experte.« La volatilité des échanges devrait rester alors que la position stratégique du marché change avec le virage peut-être irréversible et annonciateur d’un resserrement monétaire des principales banques centrales, à moins que l’inflation ne diminue comme par magie. »

A la

Bourse de Bruxelles

, le Bel 20 décollait de 0,86 % pour atteindre les 4 095,19 points. Le même enthousiasme était de vigueur à la

Bourse de Francfort

, le DAX bondissant de 1,22 % à 15 427,58 points. A la

Bourse de Londres

, le FTSE-100 s’appréciait de 0,62 % à 7 614,34 points.

%d blogueurs aiment cette page :