Que devient le plan d’épargne en actions (PEA) au décès de son titulaire ?

Lors d’une succession, le PEA du défunt est fermé et les héritiers peuvent choisir de conserver ou vendre les titres, détaille Olivier Rozenfeld, président de Fidroit.
%d blogueurs aiment cette page :