Ericsson en pleine tempête après avoir reconnu de possibles pots-de-vin à l’Etat islamique

Dans une enquête interne, le géant suédois des télécoms suspecte ses employés en Irak d’avoir versé des pots-de-vin à destination de l’organisation terroriste pour échapper aux douanes. De quoi faire plonger le titre de plus de 13% ce mercredi.
%d blogueurs aiment cette page :