Wall Street ouvre en baisse, regain d’inquiétude sur l’Ukraine et la Fed

La Bourse de New York a ouvert en légère baisse mercredi, indisposée par des déclarations alarmantes sur l’Ukraine et un nouvel indicateur américain qui alimente le scénario d’un durcissement monétaire marqué.
Vers 15H00 GMT, le Dow Jones cédait 0,53%, l’indice Nasdaq, au fort parfum technologique, 1,40%, et l’indice élargi S&P 500, 0,74%.
Wall Street, qui avait profité la veille d’une décrispation dans le dossier ukrainien, prenait note des déclarations du secrétaire général de l’Otan, Jen Stoltenberg, qui a dit ne voir « aucune désescalade sur le terrain », au lendemain de l’annonce par la Russie du retrait d’une partie de ses troupes.
%d blogueurs aiment cette page :