Guerre en Ukraine : l’Europe face au spectre d’un choc énergétique

Afin de limiter les dégâts collatéraux sur son économie, l’Europe évite pour le moment les sanctions sur les hydrocarbures russes, quitte à financer le régime de Vladimir Poutine.
%d blogueurs aiment cette page :