Alstom et Société Générale, fortement exposés à la Russie, perdent plus de 10% à la Bourse de Paris

%d blogueurs aiment cette page :