La Côte d’Azur se prépare à un troisième été sans touristes russes

La région devrait être la plus touchée par les conséquences monétaires et géopolitiques de la guerre. Ailleurs, le poids des touristes russophones en France est anecdotique.
%d blogueurs aiment cette page :