« Nous étions allés en Ukraine pour trouver des développeurs » (Emilie Le Goff, Troops / French Tech Onelse)

L’INVITEE ECO. Elle a pris la tête de French Tech Onelse en juin 2020. Deux années mais aussi deux crises plus tard, l’une sanitaire l’autre géopolitique, Emilie Le Goff, co-présidente de French Tech One Lyon Saint-Etienne et pdg de la startup de Troops revient sur les défis des jeunes pousses lyonnaises. Pour Emilie Le Goff, qui était elle-même aller chercher un tiers de ses effectifs en Ukraine, le nerf de la guerre demeure en premier lieu encore le recrutement (et désormais la gestion de crise).
%d blogueurs aiment cette page :