La sobriété n’est pas synonyme de décroissance, souligne l’Ademe

La transition écologique engendrera une hausse de l’activité économique dans tous les scénarios de neutralité carbone à 2050, souligne mardi un rapport de l’Ademe, qui relève que « la sobriété n’est pas synonyme de décroissance ».
Pour éclairer le débat présidentiel puis les choix énergétiques que la France devra faire d’ici 2023, l’établissement public a élaboré quatre scénarios visant la neutralité carbone. Inspirés des modèles du Giec (les experts climat de l’ONU), ils vont du plus sobre (S1) à celui d’une consommation de masse compensée par des paris de progrès technologiques, encore incertains donc (S4).
%d blogueurs aiment cette page :