A la télévision, le manque de débat pénalise les émissions politiques

Pendant la campagne présidentielle, les audiences apparaissent en forte baisse par rapport à la même période de 2017. Le manque de suspense et l’absence de confrontation entre les principaux candidats expliquent ce désintérêt.
%d blogueurs aiment cette page :