Comment les politiques migratoires influencent notre sentiment d’empathie envers les réfugiés

OPINION. Le préjugement sur la valeur des personnes (le vrai réfugié, le faux réfugié, le migrant économique) oriente vers des attitudes accueillantes ou méfiantes. Par Jocelyne Streff Fenart, Université Côte d’Azur
%d blogueurs aiment cette page :