Publicités

“1 % for the Planet” veut monter en puissance

L’association internationale à but non lucratif « 1 % for the Planet », dont le siège français se trouve en Haute-Savoie, va multiplier les rencontres entre entreprises et associations pour accélérer et accroître le montant des dons destinés à financer des opérations qui en faveur de la préservation de l’environnement.

Créée au début des années 2000 par le cofondateur de Patagonia, Yvon Chouinard, l’association « 1 % for the Planet » est aujourd’hui présente dans plus de 80 pays. Son siège mondial est installé dans le Vermont, aux Etats-Unis, et le français est à Bluffy, près d’Annecy. Son action est simple : solliciter les entreprises, quelle que soit leur taille, à donner 1 % de leur chiffre d’affaires à des associations sélectionnées et engagées dans la protection de l’environnement.

8,4 millions d’euros de dons en France

Selon ce principe, en 2021, un millier d’entreprises françaises (6.000 dans le monde) ont cumulé 8,4 millions d’euros de dons (27 millions d’euros dans le monde). Ces sommes ont été attribuées aux 500 associations référencées en France (4.500 dans le monde). Dans certains pays, comme la France, ces dons sont susceptibles de bénéficier d’avantages fiscaux.

De plus, les entreprises donatrices peuvent afficher le logo « 1 % for the Planet » sur leurs produits. Mais, dans un monde qui prend de plus en plus conscience de la question environnementale, il convient de faire encore mieux. « Seulement 7 % de la politique de dons des entreprises sont dédiés à la défense de l’environnement », relève Fanny Naville, responsable du développement de « 1 % for the Planet ».

Le Rhône, quatrième département le plus généreux

Pour sensibiliser le milieu économique et pour faire connaître son action, « 1 % for the Planet » va multiplier les rencontres entre entreprises et associations, comme celle organisée à Lyon récemment. « Le Rhône est le quatrième département français en matière de dons », précise Fanny Naville. L’idée est d’organiser de telles rencontres au moins une fois par an dans chacune des grandes régions. A ce jour, ce sont les TPE qui représentent l’essentiel des entreprises membres (91 %). Enfin, pour se rapprocher des centres de décision, une antenne de « 1 % for the Planet », doit ouvrir à Paris à la rentrée prochaine.

RSE
Associations, clubs et réseaux
Environnement
1 % for the Planet france - bref eco
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :