Publicités

L’embargo russe pourrait coûter entre 3,6 et 7,2 milliard d’euros à l’économie française

À la veille de l’annonce d’une nouvelle salve de sanctions européennes, le Conseil d’analyse économique (CAE) estime dans une étude que « les entreprises, individuellement, et l’économie (en Europe), globalement, sont capables de minimiser l’impact » d’un embargo sur les importations d’énergie fossile (pétrole, gaz et charbon) de la Russie.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :