Publicités

Le maire de Montpellier menace de boycotter les banques ayant des intérêts en Russie

La pression est forte sur les entreprises françaises à qui il est demandé de quitter la Russie. A Montpellier, c’est le maire (PS) et président de la Métropole, Michaël Delafosse, qui vient d’asséner un coup de pression sur les banques avec lesquelles les deux collectivités qu’il dirige sont engagées. Dans un courrier, il leur demande des comptes sur leurs positions en Russie, avec à la clé, un possible reflux des capitaux montpelliérains. La Tribune l’a contacté.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :