Publicités

Maintenir les activités sans écorner leur image, le pari des enseignes françaises en Russie

Malgré les pressions et les appels au retrait, plusieurs grands noms de l’économie française comme Auchan, Leroy Merlin ou Société Générale poursuivent pour l’heure leur activité en Russie, faisant le pari que leur image n’en souffrira pas.
Drôle de contraste: une semaine après que le président ukrainien Volodymyr Zelensky a demandé à Auchan ou Leroy Merlin de quitter la Russie, suscitant la polémique en France, le cabinet EY-Parthenon annonçait que le spécialiste du bricolage était l’enseigne la mieux aimée des Français sur l’année écoulée, comme lors de son précédent classement.
Les 9.500 consommateurs interrogés dans ce classement annuel l’ont toutefois été en janvier, avant le déclenchement de l’invasion russe en Ukraine le 24 février.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :