Le fonds Bain Capital qui convoite Toshiba cherche à rassurer sur ses intentions

La firme américaine affirme ne pas vouloir démanteler le groupe japonais en cas de rachat. Elle devra aussi négocier avec le gouvernement qui a renforcé le contrôle des investissements étrangers dans les industries liées à la sécurité nationale, dont le nucléaire.
%d blogueurs aiment cette page :