Publicités

Autonomie alimentaire : la France pourrait satisfaire plus de 100% de ses besoins (contre 60% aujourd’hui)

L’agriculture française assure moins de la moitié de la consommation nationale de produits agricoles bruts. L’industrie agroalimentaire, elle, couvre aujourd’hui près des trois quarts des besoins en produits transformés. Leur potentiel est bien supérieur : elles pourraient fournir respectivement 98% et 114% de la production nécessaire pour satisfaire la demande interne, calcule une étude.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :