Publicités

Coupure de gaz à la Pologne et la Bulgarie : la Russie veut diviser l’UE mais “se tire une balle dans le pied”

Le géant gazier russe Gazprom a fermé ses robinets à destination de la Pologne et de la Bulgarie, prétextant que ces deux pays ne payaient par leurs contrats en roubles, comme l’exige Moscou. Via cette énième provocation, le Kremlin cherche à susciter la peur et à diviser les Etats membres de l’Union européenne. Certains observateurs y voient un coup d’épée dans l’eau et estiment que cela ne peut qu’accélérer la stratégie d’indépendance énergétique de l’UE, encore largement tributaire de la Russie.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :