Publicités

Elon Musk doit continuer à faire pré-approuver ses tweets liés à Tesla

La SEC avait alors imposé à Elon Musk de lâcher la présidence du conseil d’administration de Tesla, de payer une amende de 20 millions de dollars et, après un nouveau tweet malencontreux début 2019, avait exigé que ses tweets directement liés à l’activité de l’entreprise soient approuvés par un juriste compétent avant leur diffusion.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :