Embargo sur le pétrole russe: l’UE a franchi « une ligne rouge », selon Viktor Orban

« Il faut une décision unanime, tant que la question hongroise ne sera pas résolue, il n’y aura pas de oui de la Hongrie », a-t-il insisté, sans vouloir utiliser le mot de « veto ».

%d blogueurs aiment cette page :