Publicités

Arnaud Lagardère cherche à rester maître de ses radios, malgré l’OPA de Vivendi

Lagardère, qui fait actuellement l’objet d’une offre publique d’achat du groupe de Vincent Bolloré, Vivendi, étudie “un projet visant à confirmer l’autonomie” de son pôle radio (Europe 1, Virgin Radio et RFM), selon un communiqué publié mardi.
Selon l’une des pistes envisagées, les stations pourraient être “regroupées sous une société en commandite par actions” contrôlée par Arnaud Lagardère, qui avait perdu en 2021 les pleins pouvoirs sur le groupe portant son nom.
Les opérations devront “être financièrement neutres pour le groupe Lagardère” et validées d’ici l’été 2022 par le conseil d’administration, avant d’être soumises aux instances représentatives du personnel, ainsi qu’aux autorités compétentes, pour leurs éventuelles autorisations ou agréments, a précisé celui-ci.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :