Publicités

Le paiement différé ou fractionné, une belle invention qui attire l’œil des régulateurs

OPINION. Buy Now Pay Later en anglais (BNPL), ou paiement différé ou fractionné en français, représente globalement un encours de 100 milliards de dollars qui devrait doubler d’ici à 2024. Dans certains pays, il n’est pas exempt de risques. Par Benjamin Blondeau, directeur de la stratégie de Skaleet.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :