Publicités

Biocombustibles : Vinea Energie passe au payant sous la pression de l’inflation

La hausse des prix du gasoil contraint Vinea Energie à revoir le modèle économique de son service de recyclage des déchets viticoles, jusqu’ici fondé sur la gratuité. Les vignerons devront désormais s’acquitter de 350 euros par tonne de ceps ramassés, un tarif qui reste concurrentiel, et doit permettre à la startup, qui a fermé ses portes quelques semaines, de redémarrer avec des perspectives de rentabilité.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :