Publicités

Inflation en Turquie : pourquoi la politique d’Erdogan pourrait provoquer une crise monétaire

Alors que l’inflation atteint 73,5% en Turquie, un nouveau record, Recep Tayyip Erdogan refuse toujours de relever les taux d’intérêt du pays pour endiguer la hausse des prix. Le chef de l’Etat turc veut ainsi préserver la croissance de son pays qui repose largement sur la consommation de sa population et les nombreux crédits accordés généreusement aux entreprises, provoquant une bulle immobilière. Pourquoi une telle stratégie ? Quelles en sont les conséquences pour la population turque et l’avenir du pays ? Explications de Rémi Bourgeot, économiste et chercheur à l’IRIS.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :