Publicités

Succession : la veuve, le beau-fils et le logement familial

S’il souhaite rester dans la maison, donc bénéficier du droit viager au logement, le conjoint survivant doit le faire savoir à ses cohéritiers dans un délai d’un an. Et mieux vaut l’écrire noir sur blanc…
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :