Publicités

Sortir du kérosène : le défi colossal mais impératif de l’aviation

Dans l’aviation, la décarbonation viendra en très grande partie de la substitution du kérosène par des carburants aériens durables : les SAF (sustainable aviation fuel). C’est ce qu’ont martelé au Paris Air Forum Augustin de Romanet, PDG du groupe ADP, Patrick Pouyanné, PDG de TotalEnergies et l’ancien ministre des transports, Jean-Baptiste Djebbari à l’occasion d’un débat sur la place de l’aviation dans le monde énergétique de demain. Produits à partir d’huiles usagées, d’ordures ménagères ou encore de molécules d’hydrogène propre, les SAF ne représentent aujourd’hui que des volumes embryonnaires et coûtent jusqu’à 10 fois plus cher. Ils devront toutefois augmenter significativement pour répondre aux exigences de l’Union européenne, qui prévoit l’incorporation de 20% de SAF à l’horizon 2035, contre 1% en France actuellement. Les acteurs du secteur sont unanimes : le prix du voyage aérien va bondir.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :