Publicités

L’apprentissage booste l’emploi mais explique peu la baisse du chômage

Près d’un cinquième des 750.000 créations nettes d’emplois depuis un an sont dues à l’apprentissage, selon l’Insee, ce qui explique en partie la hausse du taux d’emploi des jeunes mais assez peu la baisse du chômage, contrairement à ce qu’affirme Jean-Luc Mélenchon.
En publiant jeudi ses chiffres définitifs de l’emploi salarié au premier trimestre 2022 (+0,3%) l’Insee a lâché une petite bombe en annonçant avoir revu fortement à la hausse (+240.000) les créations d’emplois nettes, déjà élevées, de ces deux dernières années.
En conséquence selon l’Insee, au premier trimestre 2022, l’emploi salarié (public et privé) dépassait de 2,9% (soit +750.500 emplois) son niveau d’un an auparavant.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :