Publicités

« Non, le marché de l’immobilier de luxe n’est pas hors de contrôle » (3/3)

DOSSIER (3/3). Président de la Chambre des notaires de la Gironde, Me Matthieu Vincens de Tapol décrypte pour La Tribune l’évolution des biens immobiliers de luxe au cours de ces dernières années. Il explique pourquoi Lège-Cap-Ferret, un des points culminants en France de ce marché immobilier exclusif, littéralement hors de prix, enregistre désormais des transactions immobilières à plusieurs millions d’euros. Et dévoile un mécanisme aussi puissant que souterrain, qui n’épargne pas Bordeaux Métropole.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :