Publicités

Orpea condamné pour négligence après le décès d’une patiente

Le groupe privé d’Ehpad Orpea a été condamné jeudi au civil pour négligence à la suite du décès d’une personne âgée invalide en 2017, morte après avoir été hospitalisée pour une double fracture inexpliquée des fémurs, a indiqué jeudi le tribunal de Nanterre, sollicité par l’AFP.
Le tribunal a rappelé “l’obligation légale des Ehpad d’assurer la dignité, l’intégrité et la sécurité des personnes titulaires de contrats de séjour et le principe de leur responsabilité”, selon un communiqué.
La société a été condamnée à verser plus de 65.000 euros de dommages et intérêts au fils de cette résidente.
Publicités

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :