Publicités

« L’analyse des conséquences économiques des guerres doit mieux prendre en compte les effets de long terme sur la santé publique »

Deux économistes ont montré que, trente ans après son épandage par l’aviation américaine, l’agent orange provoque plus de handicaps parmi les femmes pauvres et les minorités ethniques, rapporte, dans sa chronique, Sébastien Lechevalier, directeur d’études à l’Ecole des hautes études en sciences sociales, et chercheur à la Maison franco-japonaise de Tokyo.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :