Monkey Factory veut s’imposer sur le marché de la Mobility as a Service

Après avoir remporté ses premiers projets de plateformes MaaS (Mobility as a Service) à Mulhouse et en Guadeloupe, la start-up altiligérienne vient de lever trois millions d’euros auprès d’EDF et de la Banque des Territoires. Monkey Factory veut désormais accélérer et se positionner sur les très nombreux appels d’offres de services MaaS.
%d blogueurs aiment cette page :