Publicités

Au bord du gouffre, Uniper, plus gros client allemand de Gazprom, active son ultime ligne de crédit public

Alors qu’il est privé de gaz russe, l’énergéticien allemand doit, pour honorer ses contrats, acheter du gaz sur le marché comptant où les prix ont explosé. L’État allemand, qui juge l’entreprise de niveau systémique et veut à tout prix un “Lehman Brothers de l’énergie”, a annoncé un plan de sauvetage. Mais celui-ci se faisant attendre, le premier importateur de gaz russe est asphyxié par sa dette. Pire, l’opérateur doit puiser dans ses stocks d’hiver, considérés aujourd’hui comme des réserves stratégiques…
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :