Publicités

Alimentation: les ruptures d’approvisionnement en magasins ont déjà coûté 1,9 milliard d’euros

Plus de 60% des pertes dues à des ventes manquées sont imputables aux produits frais et d’épicerie. Entre mi-mars et mi-juin, les farines ont notamment subi un manque à gagner hebdomadaire de 480.000 euros.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :