Publicités

Une fois payée son énorme amende à Pékin, Didi, le “Uber chinois”, peut reprendre sa marche en avant

Pékin, selon le Wall Street Journal, s’apprête à infliger plus de 1 milliard de dollars d’amende à Didi, le Uber chinois qui, après une levée de fonds aux Etats-Unis en juin 2021, avait été accusé par le pouvoir chinois de ne pas respecter les règles en matière de collecte de données personnelles. Une fois l’amende payée, l’application Didi devrait pouvoir être de nouveau téléchargée. Un signal très positif pour les géants de la tech.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :