Publicités

Le jour où la dynastie Peugeot a dû se résoudre à lâcher le volant

« Successions saison II » (5/6). Cette vieille famille à l’origine de la célèbre marque automobile s’est résignée, en 2012, à la recapitalisation, passage obligé pour éviter la faillite. Alors que l’entreprise fait désormais partie du groupe Stellantis, de vifs désaccords entre certains héritiers ont laissé des traces.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :