Publicités

Pour Rodolphe Saadé (CMA CGM), la mondialisation passera par le « China +1 »

La redistribution des cartes de la mondialisation post-crise sanitaire est encore loin d’être achevée, avec des chaînes logistiques toujours aussi tendues et en proie à des multiples perturbations. Cela n’empêche pas les acteurs, dont Rodolphe Saadé, patron du géant français du fret maritime CMA CGM, de constater des tendances potentiellement structurelles. Et notamment la remise en cause d’une vision de la Chine comme étant l’alpha et l’oméga du commerce planétaire… au profit de flux régionaux. Explications.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :