Publicités

Immobilier : le nombre de crédits plonge, les plus modestes écartés du marché

Le marché du crédit immobilier chute fortement avec une baisse de la production qui s’accélère au second trimestre et pourrait atteindre 15% en 2022, selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA. La contraction du marché ne s’explique pas par la seule hausse des taux des crédits immobiliers, qui reste bien en-deçà de l’inflation. C’est le marché immobilier qui change de nature au profit des clientèles plus aisées au détriment des ménages modestes aux faibles apports personnels. Car, le montant moyen du crédit augmente et les prix continuent à monter. Une analyse fortement contestée par la Banque de France.
Publicités
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :